webleads-tracker

Le marathon de Paris 2018

Le marathon de Paris 2018

Une course historique

Mes chers lecteurs,

Le 8 avril 2018 se tiendra le Marathon de Paris. Fondé en 1896, le marathon de Paris est riche d’une longue histoire.

La toute première édition s’est déroulée à l’initiative du Petit Journal, peu de temps après les Jeux Olympiques d’Athènes. La course, de Paris à Conflans, a accueilli 191 participants sur une distance de 40 kilomètres.

Il fait désormais partie de trois plus grands marathons avec New-York et Chicago.

Savez-vous, mes chers lecteurs, pourquoi le marathon s’appelle-t-il ainsi ?

En -490, un conflit appelé première guerre Médique oppose les Grecs aux Perses. Une bataille a eu lieu sur la plage Marathon, sur la côte Attique à proximité d’Athènes. Les Perses y tentent un débarquement pour envahir la Grèce, mais les force athéniennes, aidées par leurs alliés platéens, les repoussent après cinq jours de combats acharnés.

Un messager, Phillipidès est chargé d’annoncer la victoire aux dirigeants athéniens. Il va alors parcourir la distance qui sépare Marathon d’Athènes en courant 40 kilomètres pour gagner la cité. La nouvelle parvient aux dirigeants mais Phillipidès meurt peu de temps après, à bout de souffle.

Les bienfaits de la course

Je participerai cette année au Marathon de Paris pour plusieurs raisons.

Cette course nous permet d’admirer la ville de Paris d’une autre manière. Traversant la capitale française, offrant une vue imprenable sur de nombreux monuments tels que la Concorde, la Cathédrale Notre-Dame, le musée d’Orsay, ou encore notre fameuse Tour Eiffel.

Le Marathon de Paris est, de plus, l’occasion de partager un moment unique. C’est un rassemblement convivial où l’on peut faire de nombreuses rencontres.

Je participerai à cet évènement unique car courir est pour moi une passion. Pratiquer la course offre des bienfaits dont je ne pourrai me passer.

Comme vous le savez, la course à pieds permet d’avoir une santé de fer. On muscle son cœur et on assure une circulation efficace en sang et en oxygène à travers son corps. La course me permet d’évacuer mon stress.

La pratique de ce sport entraine une sécrétion d’hormones dans l’organisme qui sont responsables de notre bien-être. Les endorphines nous procurent un état de plaisir intense.

Courir me rend plus heureux ! Une fois notre corps habitué à la course, on prend énormément de plaisir lors de cet effort.

Chères lectrices, chers lecteurs, je vous souhaite de profiter pleinement de ce Marathon Parisien et je vous quitte en citant Emil Zalopek : «Un athlète ne peut courir avec de l’argent dans ses poches. Il doit courir avec de l’espoir dans son cœur et des rêves plein la tête. »

A très vite !

Merci de valider le captcha

Votre demande a bien été envoyée, nous vous remercions pour votre inscription.